Transition écologique – Énergies renouvelables du territoire – Débats sur la feuille de route et les zones d’accélération

Madame la Présidente, mes cher.es collègues,

Notre Métropole s’est engagée dans une démarche de neutralité carbone, démarche qui a pour objectif d’obtenir 100 % des énergies renouvelables d’ici à 2050. Je pense que nous pouvons collectivement nous en féliciter.

La Métropole et ses communes se sont engagées de longue date dans l’atteinte d’objectifs ambitieux de production d’énergies renouvelables, elle se met à nouveau en ordre de marche pour répondre aux demandes de l’État. Demandes qui ne tiennent pas compte des contextes locaux.

La loi APER, quand bien même elle ambitionne d’axer sur les zones d’accélération favorables à l’accueil des projets d’énergies renouvelables, n’est pas adaptée à tous les territoires. Sur ce sujet, connaissances comme mobilisations techniques sont essentielles, et c’est là que Nantes Métropole intervient.

Nous allons pouvoir répondre positivement et de la meilleure des manières, à la production d’énergies renouvelables. Nous allons pouvoir marquer la spécificité du territoire communal tout en travaillant avec nos voisins dans une logique d’alliances des territoires à notre échelle. Nous allons développer des synergies en termes de productions et d’achats de ces énergies en circuits courts.

Les services de la Métropole aide et vont aider chaque commune à déterminer ces zones préférentielles d’installation de tel ou tel type d’énergie renouvelable. Ces espaces délimités qui offriront ensuite des avantages aux opérateurs tels que des modulations tarifaires, des délais d’instructions de dossiers réduits et une meilleure valorisation de leurs appels d’offres auprès de la Commission de régulation de l’Énergie (CRE).

Nos communes ont déjà engagé des programmes en ce sens, à Saint-Aignan de Grand Lieu depuis 2009 nous équipons nos bâtiments communaux, nous subventionnons les particuliers qui souhaitent s’équiper de capteurs solaires thermiques et/ou photovoltaïques, nous accompagnons les industriels et entreprises qui s’équipent également de solutions ENR, ce qui fait que notre territoire communal tend vers un territoire à énergie positive.

En actualisant cette feuille de route, en accélérant les actions programmées, nous allons pouvoir investir davantage. Je pense ici notamment aux entreprises situées dans le domaine d’activités aéroportuaire (D2A) ou en zone de La Forêt qui vont pouvoir profiter des aides mises en place par l’État.

Notre collectivité, modèle d’ambition, travaille chaque jour un peu plus pour permettre d’atteindre cette neutralité carbone voulue et en finir avec les dépendances aux énergies fossiles. C’est ce que je voulais aujourd’hui soulever et c’est en ce sens que je souhaitais aujourd’hui, vous en féliciter.

Madame la Présidente, mes cher.es collègues,

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *