Le pacte métropolitain d’innovation

Conseil métropolitain du 16 décembre 2016
Intervention de Jean-Claude Lemasson,
Maire de Saint-Aignan de Grand Lieu , vice-président de Nantes Métropole


Madame la présidente, cher-e-s collègues,

Notre métropole est un territoire d’actions, d’innovation, un laboratoire d’initiatives. La création du nouveau marché d’intérêt national et notre projet alimentaire de territoire, en sont les preuves. Et, cet engagement en faveur de l’économie de demain est largement reconnu au niveau national. Par son soutien financier à la construction du MIN et à l’élaboration du Projet Alimentaire Territorial, l’État encourage le développement, d’une agriculture innovante, dynamique et économiquement viable, à la fois pour les producteurs et les consommateurs sur notre territoire et au-delà de ces limites. Lire la suite de « Le pacte métropolitain d’innovation »

Nantes, une agro-métropole !

Le succès du transfert du Marché d’intérêt national, de l’Île de Nantes à la Porte de Rezé est une étape importante pour notre projet d’une Métropole toujours plus volontaire, attractive et solidaire. Car, il ne s’agit pas d’un simple déménagement, mais bien de la création d’un lieu d’échange et de commerce, au cœur d’un Pôle agroalimentaire organisé au service de l’attractivité et de l’emploi.

Car ce secteur est une source de croissance importante pour notre territoire métropolitain, et même au-delà, puisque les Pays de la Loire sont la deuxième région agroalimentaire de France. Lire la suite de « Nantes, une agro-métropole ! »

Une nouvelle étape pour le transfert du MIN

Gérard Allard, Maire de Rezé, conseiller métropolitain
Conseil métropolitain du 26 février 2016


 

Madame la présidente, chèr-e-s collègues,

Le transfert du marché d’intérêt national franchit une nouvelle étape et prend une nouvelle dimension, à même de constituer un élan supplémentaire au développement économique du Sud de notre agglomération.

Car, si l’enveloppe financière du projet évolue, c’est bien parce que ce transfert a séduit les professionnels du secteur et qu’ils sont plus nombreux que prévus initialement. Ceux-ci, en acceptant de déménager à Rezé, reconnaissent la qualité et l’attractivité des aménagements prévus. Les sociétés concernées sont convaincues que le nouveau MIN leur permettra un nouveau développement.
L’ajustement, à la hausse, de ce projet est, bien sûr, la preuve de son intérêt économique et commercial.

C’est une très bonne nouvelle, que nous devrions toutes et tous, ici, accueillir avec satisfaction.

Si le transfert du MIN est déjà un succès, c’est parce que que ce projet est le résultat d’un vrai dialogue, prenant largement en compte enjeux sociaux et sociétaux auxquels sont confrontés les entreprises qui y travaillent. D’ailleurs, la phase de co-construction leur a permis d’adapter notre projet pour profiter au mieux de ce nouveau site et des opportunités de développement qu’il leur offre.

Le MIN n’est pas seulement un aménagement urbain. Il est un outil structurant au service du développement économique de notre métropole et même d’au delà, rayonnant dans toutes la région des Pays de la Loire, mais aussi dans tout le Grand Ouest.
Il permettra la création de nombreux emplois par les entreprises du BTP qui seront concernées par ces chantiers successifs. Et, je sais qu’une attention toute particulière sera portée aux clauses RSE et d’insertion, afin que ce chantier permette à toutes et tous, entreprises, salariés, de trouver leur place dans ce projet de construction.

Nous ne pouvions nous priver d’une telle opportunité. D’autant que l’espace libéré par l’actuel MIN nous permettra de créer un véritable quartier de la santé sur l’Île de Nantes et de continuer d’urbaniser autrement le cœur de la métropole.
Au delà de la question du MIN, il s’agit bien, aussi, je me permets de la rappeler, de créer, à Nantes, l’hôpital public du XXIème siècle, en lien avec l’Université, la recherche, les entreprises, la ville et ses habitants.

Et j’ajouterai chèr-e-s collègues, que le transfert du marché contribuera à réorganiser les échanges entre le Nord et le Sud de la Loire, comme il contribuera à rééquilibrer l’emploi des deux côtés du fleuve.

Enfin, avec ce nouvel aménagement, nous avons l’opportunité de déployer une centrale photovoltaïque de 40 000 m², à même de produire l’énergie nécessaire au bon fonctionnement des systèmes électriques et de réfrigération du parc d’activité. C’est, bien sûr, un investissement conséquent. Mais cet aménagement contribuera à remplir les objectifs du Plan Soleil et de développement des énergies renouvelables sur le territoire métropolitain.

Décidément, nous ne pouvions passer à coté de cette opportunité.

De plus, je profite de cette délibération pour rappeler qu’au même titre que le développement du pôle agroalimentaire ou des aides à l’agriculture que nous venons de voter, le transfert du MIN est aussi une réponse aux défis économiques et sociaux d’un secteur qui en a bien besoin en ce moment.

Mes chèr-e-s collègues, aujourd’hui le transfert du MIN devient plus réel encore. Les entreprises concernées ont toutes manifesté concrètement leur envie de s’y installer et de s’y développer, grâce à des infrastructures modernes et parfaitement adaptées aux spécificités de leurs activités.

Il contribuera aussi à une meilleure organisation de notre territoire, tant du point de vue de la localisation des emplois que des transports logistiques. Et, le MIN verra son empreinte énergétique diminuée, dans le souci d »une transition énergétique durable et en lien avec les besoins des entreprises.

Cette délibération marque donc un nouveau tournant dans le transfert du marché d’intérêt national. C’est pourquoi, en ma qualité de conseiller métropolitain et habitant de Rezé, j’appelle l’ensemble des élus de cette assemblée à se prononcer en sa faveur.

Madame la présidente, chèr-e-s collègues,
Je vous remercie.

Action métropolitaine n°5: le transfert du MIN

La rubrique action métropolitaine est consacrée, comme son nom l’indique, aux actions que nous avons conduites au bénéfice de chacune et de chacun des habitants de notre métropole, pour un territoire résolument volontaire, dynamique et solidaire.
________________________________________

Le transfert du marché d’intérêt national, de l’Île de Nantes au Sorinières, est une étape importante dans notre projet d’une métropole volontaire, attractive et solidaire. Et, il participera du développement économique du Sud de notre agglomération.

transfert du MIN
© Crédit Photo : Patrick Garçon via www.nantesmetropole.fr

Lire la suite de « Action métropolitaine n°5: le transfert du MIN »

Transfert du marché d’intérêt national: une réponse aux défis économiques et sociaux de notre métropole

Christian Couturier, Maire des Sorinières, vice-président de Nantes Métropole
Conseil Communautaire du 10 avril 2015


Madame la présidente, chèr-e-s collègues,

Le transfert du marché d’intérêt national est une étape importante pour notre projet d’une métropole toujours plus volontaire, attractive et solidaire. Transférer le MIN est pour nous un acte fort. Car, il ne s’agit pas d’une simple opération de transfert mais bien de créer un nouveau pole agroalimentaire, et de propulser ainsi toute une filière. Lire la suite de « Transfert du marché d’intérêt national: une réponse aux défis économiques et sociaux de notre métropole »