Économie du réemploi: rompre avec le tout jetable

Conseil métropolitain du vendredi 17 juillet 2020
Intervention d’Anthony Berthelot, conseiller métropolitain, maire de la ville d’Indre.


Madame la présidente, chèr-e-s collègues,

En 8 ans, la durée de vie d’un lave-linge a diminué de 30%.

Une imprimante est changée en moyenne tous les trois ans. Parfois, le prix d’un pack de cartouches d’encre rend leur remplacement moins avantageux que l’achat d’une nouvelle imprimante.

Un ordinateur portable reste performant 3 à 4 ans seulement.

Cette durée de vie optimale passe à 2,5 pour un smartphone contre une dizaine d’années estimée pour la référence 3310, l’un des premiers téléphones portables grand public au début des années 2000. Lire la suite de « Économie du réemploi: rompre avec le tout jetable »

Achat de nouveaux tramways: un investissement majeur de ce mandat

Conseil métropolitain du 17 juillet 2020
Intervention de Anne-Sophie Judalet, conseillère métropolitaine, conseillère municipale de la ville d’Orvault.


Madame la présidente, cher-e-s collègues,

Notre politique de mobilités est un élément de réponse à l’urgence climatique. Utiliser les transports en commun, c’est réduire les émissions de gaz à effet de serre, c’est diminuer les nuisances sonores, c’est également contribuer à la qualité de l’air et de notre environnement. Lire la suite de « Achat de nouveaux tramways: un investissement majeur de ce mandat »

Pôle métropolitain Nantes Saint-Nazaire: l’alliance des territoires en action

Conseil métropolitain du vendredi 17 juillet 2020
Intervention de Laure Beslier, conseillère métropolitaine, maire de la ville de Brains.


Madame la présidente, cher-e-s collègues,

Depuis sa création, le Pôle métropolitain Nantes-Saint-Nazaire a su s’imposer comme un acteur incontournable de l’aménagement de notre territoire, avec, en 2016, l’adoption du schéma de cohérence territorial. Lire la suite de « Pôle métropolitain Nantes Saint-Nazaire: l’alliance des territoires en action »

Adapter nos déplacements aux exigences environnementales et sanitaires

Conseil métropolitain du vendredi 17 juillet 2020
Intervention de Bassem Asseh, conseiller métropolitain, premier adjoint-au maire de la ville de Nantes.


Madame la présidente, cher-e-s collègues,

Jusqu’en 2019, lorsque nous parlions de métropole résiliente, de métropole qui agit en faveur de la transition énergétique, nous pensions avant tout aux moyens de lutter contre le réchauffement climatique et de s’y adapter. Désormais, à partir de cette année, nous devons prendre en compte un nouvel aléa : le risque sanitaire. Toutes nos politiques publiques devront désormais envisager ce type de scénarios catastrophes. La propagation de Covid-19 doit nous amener à penser différemment notre territoire, nos activités et nos déplacements pour limiter le risque de transmission du virus.

Plus que jamais, nous devons envisager et prévoir l’exceptionnel, l’imprévisible et prendre conscience qu’un évènement, même rare, peut évidement se réaliser et même se reproduire. Plus que jamais nous avons besoin d’agilité dans tous nos domaines d’intervention.

Par exemple lors du confinement, dans les quartiers populaires nantais, les bénévoles, les conseils citoyens, les associations et les agents et services de la ville de Nantes et des élus — je pense en particulier à Aïcha Bassal — ont pu s’organiser, très vite, pour répondre à l’urgence sociale en distribuant des paniers alimentaires : 700 à 1000 ménages en bénéficient chaque semaine depuis le 30 mars.

Dans un domaine différent mai toujours dans les périodes de confinement et de dé-confinement nous avons aménagé des axes de circulation pour accueillir un nombre bien plus important de cyclistes et de piétons.
Aujourd’hui, l’heure est à la pérennisation de notre politique en matière de promotion du vélo et de la marche à pied. Et cette pérennisation, s’agissant des aménagements provisoires effectués durant le déconfinement, se fera après évaluation effectuée avec les citoyens : la citoyenneté dans notre métropole est active en phase de conception en amont de la réalisation des projets mais aussi en phase d’évaluation.

Avec ce projet de délibération, nous atteindrons à terme, une trentaine de voies cyclables sécurisées, en lien – bien sûr – avec les maires des communes concernées. Ces aménagements sécurisés s’ajouteront ainsi aux 586 kilomètres d’axes cyclables déjà existants à l’échelle de la Métropole.

Pour que cette transition des mobilités soit un succès, nous devons encourager et accompagner les changements de pratiques et offrir des garanties de sécurité aux usagers.
C’est pour cette raison que nous généraliserons progressivement la limitation de vitesse à 30 km/h sur Nantes (hors voies réservées aux transports en commun) ou offrirons 700 nouvelles places de stationnement vélo. Il s’agit ainsi de partager plus équitablement l’espace public selon les pratiques de mobilités.

Enfin, pour encourager les habitants et surtout les familles à s’équiper, nous avons mis en place une aide pour faire réparer son vélo (en plus de celle déjà offerte par l’État) et une participation allant jusqu’à 200€ pour l’achat d’un vélo électrique.

Madame la présidente, cher-e-s collègues, je souhaiterais pour conclure saluer l’implication exceptionnelle des agents de notre collectivité qui ont su s’adapter sur le terrain ou à leur domicile et continuer d’innover en temps de crise.

Nous devons considérer cette sortie de crise comme une opportunité, en continuant d’œuvrer pour une métropole sobre, qui agit dans la lutte contre les bouleversements climatiques et une métropole protectrice de notre santé.

C’est pourquoi, j’invite l’ensemble des membres de notre assemblée à voter en faveur de ce projet de délibération.

Madame la présidente, cher-e-s collègues, Je vous remercie.

Seul le prononcé fait foi

Pouvoir d’achat: une baisse de 20% du prix des abonnements TAN

Conseil métropolitain du vendredi 17 juillet 2020
Intervention d’Anthony Descloziers, conseiller métropolitain, maire de la ville de Sainte-Luce-sur-Loire


Madame la présidente, cher-e-s collègues,

Parmi les propositions de notre projet pour une métropole écologique, solidaire, ouverte sur le monde et au plus proche de ses habitants figurait la gratuité des transports en commun le week-end. Aujourd’hui, nous lançons la première étape de ce projet en baissant de 20 % le tarif des abonnements Libertan. Lire la suite de « Pouvoir d’achat: une baisse de 20% du prix des abonnements TAN »

Piétons et vélos, une nouvelle mobilité dans la métropole nantaise !

En matière de déplacement, nous vivons une période charnière, et les modes actifs de mobilité doivent devenir la norme, en complément des transports en commun.

Afin d’accompagner au mieux cette sortie de crise sanitaire, il nous faut accroitre, dès maintenant, la pratique de la marche à pied et du vélo.

Nous devons même considérer cette étape comme une opportunité, afin de faire de notre territoire, une métropole sobre, actrice de la lutte contre les bouleversements climatiques et protectrice de notre santé.

Lire la suite de « Piétons et vélos, une nouvelle mobilité dans la métropole nantaise ! »

Le Voyage à Nantes 2020, un pas de côté bienvenu !

Depuis de longues semaines, nous faisons face à la propagation (aujourd’hui, semble-t-il, maîtrisé) d’un virus coronarien de nouveau type.

Il nous a fallu réagir, très rapidement, à une situation inédite. L’état d’urgence sanitaire a confiné un grand nombre d’entre nous à domicile, où nous avons dû ré-inventer vie familiale et/ou professionnelle. L’activité économique a été pratiquement mise à l’arrêt, la vie culturelle annihilée.

Mais, désormais, la seconde phase du dé-confinement nous permet de nous retrouver, comme elle nous autorise l’espoir. Plus que jamais, il nous faut porter un nouveau regard sur nos vies et notre Cité en convoquant ce que l’humanité a de meilleur en elle, la Culture et l’Art, ce sous toutes leurs formes. Et, c’est ce que proposera la nouvelle édition du Voyage à Nantes.

Lire la suite de « Le Voyage à Nantes 2020, un pas de côté bienvenu ! »

Une réponse métropolitaine multiple et collective aux effets de la pandémie sur notre économie !

Conséquence directe de la pandémie liée au SRARS COV-2, la crise économique actuelle n’est certes pas la première à laquelle notre territoire est confronté. Néanmoins, à la différence de la précédente (2008-2009), celle-ci est plus profonde, plus massive. Durant deux mois, l’activité s’est arrêtée, touchant autant les très petites entreprises et les commerces de proximité de la métropole que les grandes sociétés implantées à Nantes.

Dans notre région, les secteurs de la restauration, de la vente, du tourisme notamment, mais aussi de l’événementiel culturel, comme des sites industriels liés au secteur de l’aéronautique ou du maritime (filières stratégiques du territoire), ont été particulièrement et lourdement impactés.

Mais, et comme à chaque fois, dans notre histoire métropolitaine, nous avons su toutes et tous nous mobiliser et imaginer de nouvelles solutions pour relever les défis qui nous ont été lancés.

Nous avons agi, nous agissons de manière collective. Et, les réponses proposées avec les autres acteurs du territoire (État, Région, Département, Villes, chambres consulaires…) s’inscrivent toutes dans une démarche d’intérêt général et veillent, au quotidien, à ne laisser personne sur le bord du chemin.

Lire la suite de « Une réponse métropolitaine multiple et collective aux effets de la pandémie sur notre économie ! »

Les Mobilités métropolitaines, un enjeu du déconfinement !

Un autre temps de vie débutera, ce lundi 11 mai 2020. Et, les Mobilités, nos voyages du quotidien à l’intérieur de la métropole, seront un enjeu important de notre lutte commune contre la diffusion du coronavirus.

Elu-e-s, services de la collectivité et des 24 villes du territoire, SemiTAN préparent cette étape depuis plusieurs semaines, déjà. Avec un objectif simple : que celles et ceux qui en ont la nécessité puissent se déplacer, sans que cela représente de risque pour leur santé.

Lire la suite de « Les Mobilités métropolitaines, un enjeu du déconfinement ! »

La gestion des déchets, un service public métropolitain maintenu !

Du fait de la crise sanitaire, la vie économique de notre territoire, nos vies quotidiennes ont marqué un ralentissement. Pour autant, nous continuons toutes et tous de produire ordures et déchets.
Aussi, les services de Nantes Métropole et nos délégataires restent pleinement mobilisés, pendant ce confinement, afin d’assurer l’enlèvement et un traitement efficace des déchets et rebus, tout en limitant le risque de propagation de la pandémie.

Lire la suite de « La gestion des déchets, un service public métropolitain maintenu ! »