Mobilité: répondre aux exigences des usagers

Conseil métropolitain du 14 février 2020
Intervention de Dominique Duclos,Conseiller métropolitain, conseiller municipal de Bouguenais


Madame la présidente, cher-e-s collègues,

Ces six dernières années nous ont permis de garder un temps d’avance en matière de mobilité et de transports en commun. Nous avons su répondre aux attentes de nos concitoyen-n-e-s en anticipant leurs besoins et en offrant à chacune, à chacun des possibilités de déplacements ponctuelles, fiables et apaisées. Lire la suite de « Mobilité: répondre aux exigences des usagers »

Dominique Le Berre: un Fonds de solidarité pour le logement plus facile d’accès!

Conseil métropolitain du 13 décembre 2019
Intervention de Dominique le Berre, membre du bureau de Nantes Métropole, Première adjointe au maire de la Chapelle-sur-Erdre.
Seul le prononcé fait foi


Madame la présidente, cher-e-s collègues,

Il y a deux ans, nous avons décidé l’intégration du fonds de solidarité pour le logement aux compétences de notre métropole. L’objectif était clair : faire mieux ensemble, ce qu’aucune commune n’aurait pu faire seule. Lire la suite de « Dominique Le Berre: un Fonds de solidarité pour le logement plus facile d’accès! »

Thomas Quéro: la démarche Eviter-réduire-compenser, un gain net pour la biodiversité

Conseil métropolitain du 13 décembre 2019
Intervention de Thomas Quéro, Conseiller métropolitain, adjoint au maire de Nantes
Seul le prononcé fait foi


Madame la présidente, cher-e-s collègues,

Lors du dernier conseil métropolitain, nous avons décrété à l’unanimité l’urgence climatique. Parce que nous refusons le défaitisme et parce que nous souhaitons toujours regarder du côté des solutions, nous franchissons aujourd’hui une nouvelle étape. Dans le cadre de la démarche Eviter – Réduire – Compenser, nous prendrons en compte les enjeux écologiques dans le développement et l’aménagement de notre territoire en nous appuyant à la fois sur la loi de biodiversité et nos propres outils : le PLUM et le Plan Climat Air Énergie Territorial. Lire la suite de « Thomas Quéro: la démarche Eviter-réduire-compenser, un gain net pour la biodiversité »

Catherine Piau: « la longévité est une véritable opportunité, une chance de vivre de nouvelles expériences »

Conseil métropolitain du 13 décembre 2019
Intervention de Catherine Piau, Conseillère métropolitaine, adjointe au maire de Nantes
Seul le prononcé fait foi


Madame la présidente, cher-e-s collègues,

Jusqu’à ce jour, aucune grande métropole française n’avait organisé un grand débat citoyen sur l’allongement de la durée de la vie. Notre troisième grand débat métropolitain était donc inédit et il est une réussite à plus d’un titre.

En rassemblant expertises, idées et quotidiens des citoyens, des associations et des communes, cette expérience nous a permis de réviser notre manière d’agir et de repenser certaines de nos politiques publiques, en prenant en considération une nouvelle réalité, l’allongement de la durée de la vie. Lire la suite de « Catherine Piau: « la longévité est une véritable opportunité, une chance de vivre de nouvelles expériences » »

Gérard Allard: une volonté unanime des maires de créer une police métropolitaine des transports en commun

Conseil métropolitain du 13 décembre 2019
Intervention de Gérard Allard, Vice-président de Nantes Métropole, maire de Rezé
Seul le prononcé fait foi


Madame la présidente, cher-e-s collègues,

Je souhaite prendre la parole pour saluer, à mon tour, la volonté unanime des maires de créer une police métropolitaine des transports en commun.

Après la création du centre de supervision urbain et le déploiement de la vidéo-protection, il s’agit d’un nouvel exemple de coopération qui concernera cette fois l’ensemble de nos 24 communes.
C’est une première à cette échelle : jamais encore une collectivité de notre dimension n’avait créé une police métropolitaine. Lire la suite de « Gérard Allard: une volonté unanime des maires de créer une police métropolitaine des transports en commun »

Jacques Garreau:  » la sécurité des usagers de notre réseau de transports publics est notre priorité »

Conseil métropolitain du 13 décembre 2019
Intervention de Jacques Garreau, Vice-président de Nantes Métropole, maire de Bouaye
Seul le prononcé fait foi


Madame la présidente, cher-e-s collègues,

En créant une police métropolitaine des transports en commun, nous prouvons que nous savons regarder la réalité en face, loin des jeux de postures.

Nous connaissons la situation et nous partageons bien sûr la crainte des usagers et des agents face à l’augmentation des comportements d’incivilité et des agressions. C’est pour cela que nous agissons rapidement, en montrant que la sécurité des usagers de notre réseau de transports publics et plus généralement de l’ensemble de nos concitoyens est notre priorité. Lire la suite de « Jacques Garreau:  » la sécurité des usagers de notre réseau de transports publics est notre priorité » »

Claudine Chevallereau: « Se sentir en sécurité dans les transports en commun »

Conseil métropolitain du 13 décembre 2019
Intervention de Claudine Chevallereau, Vice-présidente de Nantes Métropole, maire de Mauves-sur-Loire
Seul le prononcé fait foi


Madame la présidente, cher-e-s collègues,

La création d’une police métropolitaine des transports en commun est une mesure supplémentaire encourageant les habitants de notre métropole et celles et ceux venus d’ailleurs à emprunter nos réseaux de transports en commun. Lire la suite de « Claudine Chevallereau: « Se sentir en sécurité dans les transports en commun » »

Urgence climatique!

Conseil métropolitain du 4 octobre 2019
Intervention de Christian Couturier, Vice-président de Nantes Métropole, conseiller municipal de la ville des Sorinières


Madame la présidente, cher-e-s collègues,

Depuis le début de la révolution industrielle, notre planète s’est réchauffée d’un degré. L’accord de Paris, signé à l’issue de la COP21, espérait limiter le réchauffement à «1,5°C». Malheureusement, du fait des nombreuses mauvaises volontés dont ont fait preuve les décideurs mondiaux, cet objectif ne sera vraisemblablement pas respecté.

Les dernières études prévoient plutôt une augmentation de deux degrés. De nombreux climatologues s’accordent pour dire qu’un tel réchauffement entraînerait avec certitude un désastre climatique et environnemental à long terme. Lire la suite de « Urgence climatique! »

Petite Hollande: un nouvel espace métropolitain ouvert sur le fleuve

Conseil métropolitain du 4 octobre 2019
Claudine Chevallereau, Vice-présidente de Nantes Métropole, maire de Mauves-sur-Loire


Madame la présidente, cher-e-s collègues,

Aujourd’hui, la Petite Hollande est un immense parking sur lequel se tient l’un des plus grand marché l’Ouest.

Demain, cette esplanade changera profondément d’apparence, confinant les voitures au sous-sol et laissant la place à un espace de 3,5 hectares arboré et engazonné. La future Petite Hollande sera un nouveau lieu de promenade, une étape le long de ce rayon vert traversant le cœur de la métropole, du jardin des Plantes au Jardin extraordinaire. Lire la suite de « Petite Hollande: un nouvel espace métropolitain ouvert sur le fleuve »

Petite Hollande: « La qualité des aménagements de bord de Loire sera aussi un facteur d’attractivité »

Conseil métropolitain du 4 octobre 2019
Intervention de Pascal Pras, Vice-président de Nantes Métropole, maire de Saint-Jean-de-Boiseau


Madame la présidente, cher-e-s collègues,

Voici un beau projet qui modifiera l’image du cœur de notre métropole. Ce nouvel espace constituera le centre d’une grande promenade plantée, à mi-chemin entre le jardin des plantes et le tout nouveau jardin extraordinaire.

Cette esplanade sera également un lien supplémentaire entre notre Cité et l’estuaire. Il s’agissait, d’ailleurs, de l’un des engagements que nous avons pris, nous les vingt-quatre maires, à l’issue du Grand Débat métropolitain Loire : remettre la Loire au cœur d’un grand projet métropolitain.

Que nous habitions Saint-Jean-de-Boiseau, Sautron, Saint-Herblain ou Sainte-Luce-sur-Loire, cette place fait partie de notre quotidien ou du moins de nos habitudes. C’est sur celle-ci que de nombreu-s-e-s habitant-e-s venu-e-s des quatre points cardinaux de notre métropole ont l’habitude de faire leur marché pour y acheter des produits locaux et de qualité.
Le marché de la Petite Hollande est emblématique de notre territoire et bénéficiera, à l’avenir, d’un espace plus accessible, mieux aménagé tout en conservant de manière pérenne son ambiance et son identité.

La qualité des aménagements de bord de Loire sera aussi un facteur d’attractivité. Les berges attireront de nombreux promeneurs, venu-e-s des quatre coins de la métropole ou même d’ailleurs. Il ne faut pas se tromper, de par son ampleur et sa symbolique, ce projet est un vrai projet métropolitain. Et je ne peux que m’en féliciter.

De plus, le projet Petite Hollande est aussi le témoignage d’une ville qui imagine de manière différente ses mobilités. En sous-sol, un parking de 400 à 600 places (au lieu des 1200 places actuelles) contribuera à redéfinir la place de la voiture.

Oui, ce parc de stationnement sous-terrain sera un parking moderne, répondant à un ensemble de besoins en matière de logistique et de mobilités. Comme, il garantira, à l’avenir, à nos visiteurs, une accessibilité aisée au cœur de notre métropole.

Et, parallèlement à ce nouveau parking et conformément à notre plan de déplacements urbains, les alternatives à la voitures seront encouragées, avec plus de cinq hectares dédiés aux déplacements doux.

Enfin, la création de trois lignes de tramway à proximité de cette nouvelle Petite Hollande participera de cette meilleure accessibilité du cœur de notre métropole, de ses lieux institutionnels et touristiques, comme de son offre commerciale riche et diverse, parfois même atypique.

Madame la Présidente, Cher-e-s collègues,
Je vous remercie.