Rapport sur la situation en matière de développement durable 2022-2023

Madame la présidente, cher-e-s collègues,

Le rapport de développement durable n’est pas seulement un point d’étape, il est le moment d’une mise en perspective de notre trajectoire.

Il permet d’enregistrer les succès, de mesurer les difficultés, et donc également d’infléchir ce qui le nécessite, et cela à l’échelle de notre territoire.

Les sujets sont nombreux et semblent parfois complexes – mobilité sobre et propre, climat, énergies renouvelables, accès à l’énergie, économie circulaire… Mais, ils décrivent, en fait, notre réalité quotidienne et celle de nos concitoyennes et concitoyens.

Ce rapport dit les défis dont nous devons, dont nous avons su, collectivement, nous saisir : l’adaptation aux changements climatiques, la préservation de notre santé face à la dégradation de l’environnement, la reconquête de la biodiversité, la préservation d’une alimentation saine et durable.

Il me faudrait un temps certain pour rappeler les multiples sujets et thématiques sur lesquels notre collectivité a su évoluer, ces dernières années.

Mais, je peux, toutefois, pointer quelques sujets qui me semblent être des progrès indéniables et qui engagent notre trajectoire dans une bonne direction.

Il y a le plan de sobriété énergétique, que nous savons su élaborer l’hiver dernier en concertation avec les 24 villes de la métropole.

Il y a, aussi, les succès de la massification des opérations de rénovation énergétique des logements, pour lesquelles notre territoire fait figure de référence à l’échelle nationale.

Il y a, enfin, le développement qui ne ralentit pas des réseaux de chaleur, ou encore la modernisation de l’usine de l’eau de la Roche.Ainsi, et d’une certaine façon, il est aisé de distinguer que ce rapport de développement durable couvre de plus en plus des réalités, comme d’actions menées par notre collectivité chaque jour.

Il devient tout simplement un rapport d’activités global. Ce qui confirme la bonne direction dans laquelle nous cheminons.

Mes collègues du groupe SERDA et moi, nous nous en réjouissons. Car, nos politiques publiques, mises en œuvre au service du développement durable, contribuent bien à une bifurcation sociale et écologique indispensable, et garante de l’avenir des générations futures. Elles continuent de faire de notre Cité, une métropole actrice d’un nouveau contrat social, écologique et démocratique.

Madame la Présidente, Cher-e-s collègues,

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *